Mincir durablement et sans restriction

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le temps des régimes restrictifs est révolu grâce aux nouvelles méthodes basées sur la consommation de toutes les sortes d’aliments. Ce concept aide non seulement à mieux digérer, mais aide également à ressentir une satiété au cours des repas. Contrairement aux autres formes de diètes draconiennes et limitatives, elles autorisent les menus bien fournis composés de glucides, mais à faible index glycémique. Ces types de régime requièrent par contre beaucoup de patience et de rigueur.

Le régime dissocié s’avère être l’un des plus efficaces en la matière. Cependant, il n’autorise que la consommation d’un seul type d’aliment au cours d’une journée. En effet, il a été prouvé scientifiquement qu’une nourriture prise isolément ne fait pas grossir, qu’importe la quantité. Chaque jour est ainsi consacré à un seul aliment. Il est ainsi nécessaire d’établir un calendrier prédéfini sur la semaine. Il est de même primordial de respecter le programme à la lettre pour un résultat plus efficace. La perte de poids résulte ainsi d’une diminution de l’appétit, car la consommation d’un même produit pendant une journée peut se révéler lassante. Par ailleurs, la pratique du régime dissocié demeure difficile sur une longue période. Les risques de fatigue extrême sont en effet inévitables au bout de plusieurs semaines.

Le régime Montignac est une variante du régime dissocié. A l’exception de l’association lipides et glucides, le sujet est autorisé à prendre plusieurs types d’aliments pendant les repas. Les plats variés favorisent en effet l’équilibre alimentaire, gage d’un régime minceur réussi. Il s’effectue en deux étapes bien distinctes, à savoir la phase d’adaptation et de stabilisation. Cependant, les collations sont à éviter. Les trois repas principaux sont en effet largement suffisants. La première étape dure à peu près trois mois. Pendant la seconde partie de la diète qui consiste à garder la ligne autorise à manger plus de choses en tenant compte de bannir le mélange des graisses et des glucides. Le taux d’index glycémique ne doit cependant pas dépasser les 65 pour tous les aliments.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »